Information La Poste – Service distribution du courrier et bureaux de poste

La poste

Dans le cadre de la pandémie de COVID-19, La Poste met tout en œuvre pour garantir la sécurité et la santé des postières et des postiers ainsi que celle des clients ; c’est la raison pour laquelle elle adapte son organisation pour la distribution du courrier et des colis ; elle se recentre sur ses missions essentielles au service de la population (portage de repas ou de médicaments, visites de lien social…).

 

Aussi, dès le 30 mars

–             la collecte et la distribution du courrier et des colis, pour les particuliers et les professionnels, sera assurée 3 jours par semaine  les mercredi, jeudi et vendredi

–              certaines boites aux lettres de rue pourront ne pas être collectées ; le cas échéant, une affichette sera apposée pour indiquer le lieu de dépôt le plus proche

–             les services de proximité, à domicile  (portage de repas, de médicaments, visite de lien social, ….) continueront bien entendu d’être assurés 6 jours/ 7, en fonction des besoins des clients.

 

Concernant la distribution du courrier et des colis, La Poste demande à ses clients de réserver leurs commandes et leurs envois à ce qui leur est strictement nécessaire et fait appel au civisme de chacun. Une communication en ce sens leur est faite dès à présent.

Ces mesures sont temporaires et prendront fin dès que la situation pandémique le permettra.

 

Concernant l’ouverture des bureaux de poste La  Poste a fait le choix de concentrer son activité sur un certain nombre de bureaux pour limiter le plus possible l’exposition des agents. L’organisation de chaque bureau est adaptée localement. En effet,le strict respect des mesures barrières et des conditions nécessaires à la protection des chargés de clientèle et des clients conditionne chaque jour l’ouverture effective de chacun des bureaux.

 

Dans les bureaux de poste, les services essentiels suivants seront priorisés :

– Le retrait d’espèces au guichet et aux automates

– Le dépôt d’espèces sur automates

– Les dépôts de chèque sur automates et urnes.

 

Dans La Haute-Loire,  ce jour les bureaux de poste ouverts sont

BRIOUDE

MONISTROL SUR LOIRE

LE PUY EN VELAY LES CARMES

YSSINGEAUX

BRIVES CHARENSAC

 

Cette liste est susceptible de varier d’un jour à l’autre. Avant de prendre la route pour se rendre vers un bureau de poste il est fortement recommandé de vérifier surlaposte.fr ou d’appeler le 3631 pour vérifier si ledit bureau de poste est bien ouvert et à quelle heure.

Enfin, La Poste rappelle que les déplacements en bureaux ne doivent être faits que s’ils sont strictement nécessaires. De nombreuses opérations peuvent être faites à distance, les clients peuvent être accompagnés par téléphone ou via les sites et applications numériques de La Poste et de La Banque Postale.

Les clients de La Banque Postale sont invités à appeler le 3639 pour plus d’informations.

De nombreuses opérations peuvent également être effectuées en ligne sur www.laposte.fr

 

Ces nouvelles mesures s’adapteront en permanence à l’évolution du contexte sanitaire suivant les décisions des autorités publiques, dans le cadre d’un dialogue social permanent et en tenant compte de toutes les situations locales.

 

Les postières et les postiers vous remercient de votre compréhension en cette période de pandémie.

 

 

 

 

Étiquettes : , ,

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

WP_Query Object
(
    [query] => Array
        (
            [post_type] => post
            [posts_per_page] => 2
            [orderby] => date
            [order] => DESC
            [tax_query] => Array
                (
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [field] => term_id
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 33
                                )

                            [operator] => IN
                        )

                )

            [post__not_in] => Array
                (
                    [0] => 7691
                )

        )

    [query_vars] => Array
        (
            [post_type] => post
            [posts_per_page] => 2
            [orderby] => date
            [order] => DESC
            [tax_query] => Array
                (
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [field] => term_id
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 33
                                )

                            [operator] => IN
                        )

                )

            [post__not_in] => Array
                (
                    [0] => 7691
                )

            [error] => 
            [m] => 
            [p] => 0
            [post_parent] => 
            [subpost] => 
            [subpost_id] => 
            [attachment] => 
            [attachment_id] => 0
            [name] => 
            [static] => 
            [pagename] => 
            [page_id] => 0
            [second] => 
            [minute] => 
            [hour] => 
            [day] => 0
            [monthnum] => 0
            [year] => 0
            [w] => 0
            [category_name] => actualites-a-la-une
            [tag] => 
            [cat] => 33
            [tag_id] => 
            [author] => 
            [author_name] => 
            [feed] => 
            [tb] => 
            [paged] => 0
            [meta_key] => 
            [meta_value] => 
            [preview] => 
            [s] => 
            [sentence] => 
            [title] => 
            [fields] => 
            [menu_order] => 
            [embed] => 
            [category__in] => Array
                (
                )

            [category__not_in] => Array
                (
                )

            [category__and] => Array
                (
                )

            [post__in] => Array
                (
                )

            [post_name__in] => Array
                (
                )

            [tag__in] => Array
                (
                )

            [tag__not_in] => Array
                (
                )

            [tag__and] => Array
                (
                )

            [tag_slug__in] => Array
                (
                )

            [tag_slug__and] => Array
                (
                )

            [post_parent__in] => Array
                (
                )

            [post_parent__not_in] => Array
                (
                )

            [author__in] => Array
                (
                )

            [author__not_in] => Array
                (
                )

            [ignore_sticky_posts] => 
            [suppress_filters] => 
            [cache_results] => 1
            [update_post_term_cache] => 1
            [lazy_load_term_meta] => 1
            [update_post_meta_cache] => 1
            [nopaging] => 
            [comments_per_page] => 50
            [no_found_rows] => 
        )

    [tax_query] => WP_Tax_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                    [0] => Array
                        (
                            [taxonomy] => category
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 33
                                )

                            [field] => term_id
                            [operator] => IN
                            [include_children] => 1
                        )

                )

            [relation] => AND
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                    [0] => wpsmdl43_2_term_relationships
                )

            [queried_terms] => Array
                (
                    [category] => Array
                        (
                            [terms] => Array
                                (
                                    [0] => 33
                                )

                            [field] => term_id
                        )

                )

            [primary_table] => wpsmdl43_2_posts
            [primary_id_column] => ID
        )

    [meta_query] => WP_Meta_Query Object
        (
            [queries] => Array
                (
                )

            [relation] => 
            [meta_table] => 
            [meta_id_column] => 
            [primary_table] => 
            [primary_id_column] => 
            [table_aliases:protected] => Array
                (
                )

            [clauses:protected] => Array
                (
                )

            [has_or_relation:protected] => 
        )

    [date_query] => 
    [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS  wpsmdl43_2_posts.ID FROM wpsmdl43_2_posts  LEFT JOIN wpsmdl43_2_term_relationships ON (wpsmdl43_2_posts.ID = wpsmdl43_2_term_relationships.object_id) WHERE 1=1   AND (  ( wpsmdl43_2_posts.post_type = 'post' AND ( ( 1=1 AND (  ( wpsmdl43_2_posts.post_status IN ('publish') )  ) )  ) )  )  AND wpsmdl43_2_posts.ID NOT IN (7691) AND ( 
  wpsmdl43_2_term_relationships.term_taxonomy_id IN (33)
) AND wpsmdl43_2_posts.post_type = 'post' AND (wpsmdl43_2_posts.post_status IN ('publish','private')) GROUP BY wpsmdl43_2_posts.ID ORDER BY wpsmdl43_2_posts.post_date DESC LIMIT 0, 2
    [posts] => Array
        (
            [0] => WP_Post Object
                (
                    [ID] => 9084
                    [post_author] => 8
                    [post_date] => 2021-10-14 15:03:42
                    [post_date_gmt] => 2021-10-14 14:03:42
                    [post_content] => 
« Certains tenteront l’aventure, d’autres non, c’est certain ! ». Les mots sont de David Fournerie, directeur adjoint à la communauté de communes des Sucs en charge du projet. Entre deux passages de l’hélicoptère présent pour acheminer les matériaux, il révèle les mensurations de la grande passerelle en construction sur les terres de Saint-Maurice-de-Lignon et de Grazac. « Elle mesurera exactement 265 mètres de longueur et enjambera le Lignon sur un hauteur maxi de 63 mètres. Nous avons fait le choix d’utiliser du câble inox et galvanisé afin d’éviter un ajout de peinture. Ces matériaux ont l’avantage de ne nécessiter aucun entretien et pourront être réutilisés et valorisés en totalité par la suite par les générations futures ».
« Les notes de calculs font que vous pourrez tous monter sur la passerelle sans aucun problème. Mais l’idée des élus est tout de même que les randonneurs ressentent un effet "Whaou !". Donc, même si la structure est totalement fiable, sa traversée sera vraiment très impressionnante ». David Fournerie
Un technicien de l'entreprise CAN à l'œuvre sur la rive de Grazac. Photo par Nicolas Defay

Un « Stairway to heaven » à 1,5 millions d’euros

La réalisation de cette passerelle himalayenne, qui s’inscrit comme la plus importante de France, a été conceptualisée en 2019 et validée en 2020 par la Com Com des Sucs. Elle permettra de continuer la voie verte de la Via Fluvia dans le secteur de Villemont à Grazac pour rejoindre le domaine de Maubourg à Saint-Maurice-de-Lignon. 1,5 millions d’euros ont été nécessaires, financés par l’État, la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de la Haute-Loire, le FEDER (Fonds européen de développement régional) et la LEADER (Liaison Entre Action de Développement de l'Economie Rurale). Un belvédère (côté Saint-Maurice-de-Lignon), avec une flèche de 7 mètres au-dessus du vide, est également en projet. Les entreprises Sertec, Can et VLM en sont respectivement les maîtres d’œuvre et les constructeurs.
« Il est vrai que le passage sera renversant et il est conseillé, je pense, de ne pas avoir le vertige. Une fois achevé, je l’essaierai personnellement ». Alain Fournier, maire de Saint-Maurice-de-Lignon

Juste pour les randonneurs et les vététistes

« Ce sera un atout touristique incontestable, assure Alain Fournier, maire de Saint-Maurice-de-Lignon. Ici, aux pieds de la passerelle, on est à un kilomètre seulement de la voie verte Via Fluvia. Cela permettra de faire des circuits très sympas entre Yssingeaux, Grazac et Saint-Maurice. Et surtout extrêmement insolites ! » Seuls les marcheurs et les vététistes, vélo roulant sur le côté, pourront emprunter cet accès aérien. « Et surtout pas les motos ! », insiste le maire. À ses côtés, Jean-Paul Aulagnier, vice-président à la Com Com des Sucs et conseiller départemental dans le canton de Monistrol, rappelle l’importance du projet sur le développement touristique. « On va en profiter pour mettre à l’honneur le parc Maubourg. Le but est que les voitures stationnent à 2 km de la passerelle et que les gens s’y rendent à pied. Il y aura des airs de jeux et un parking délimité mis en place ».
« Notre but était de limiter l’impact du tourisme sur le milieu naturel. Pour ça, il fallait faire en sorte que les gens ne descendent pas dans les gorges du Lignon encore préservées. C’était ça l’objectif affiché de départ et non de battre des records ». David Fournerie
Jean-Paul Aulagnier (à gauche) et Alain Fournier. Photo par Nicolas Defay

Une course contre la montre pour utiliser l’hélicoptère

Pour les difficultés liées aux chantiers, David Fournerie cite la plus importante. « Nous n’avions pas d’accès direct sur le terrain. Il a donc fallu envisager l’héliportage. Mais pas n’importe comment ! D’une part, l’emploi d’un hélicoptère est très cher. D’autre part, il y a des règles à suivre au niveau du milieu naturel et surtout dans une zone classée Natura 2000. Pour respecter la faune et notamment les oiseaux, les rotations par les airs doivent se faire entre septembre et décembre dernier délai. Ceci est primordial pour ne pas générer de nuisances sur la nidification ».
L'hélicoptère en pleine rotation pour acheminer les matériaux. Photo par Nicolas Defay

La priorité de préserver au maximum l’environnement

Au jour de la conférence de presse ce mardi, David Fournerie indique que le chantier est dans les temps pour une livraison finale dans le courant du mois de février. « Aujourd’hui, les techniciens coulent le béton qui va maintenir les poteaux de la structure. Ensuite ce sera l’ancrage des tirants qui mesurent entre 12 et 13 mètres de long. » Il mentionne : « Ces tirants vont permettre un minimum d’impact sur l’environnement car la masse béton est, de ce fait, très limitée ».

« Il n’y a pas de point fragile sur une passerelle de ce type même en son épicentre »

À la question de savoir si la passerelle pourra supporter sans problème tous les utilisateurs, David Fournerie rassure : « Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas de point fragile sur une passerelle de ce type même en son épicentre. Les notes de calculs font que vous pourrez tous monter sur la passerelle sans aucun problème. Mais l’idée des élus est tout de même que les randonneurs ressentent un effet « Whaou ! ». Donc, même si la structure est totalement fiable, sa traversée sera vraiment très impressionnante ».
Découvrez « passerelle.WMV » de Zoom Haute Loire sur Vimeo. La vidéo est disponible et peut être vue depuis https://vimeo.com/631122052
  [post_title] => La Passerelle himalayenne la plus longue de France ... en Haute-Loire .... Mais surtout à St Maurice de Lignon [post_excerpt] => Une passerelle de 265m de long au-dessus des gorges du Lignon. La plus grande structure de ce type de tout l'Héxagone [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => passerelle-himalayenne-plus-longue-de-france-haute-loire-surtout-a-st-maurice-de-lignon [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-10-14 15:08:59 [post_modified_gmt] => 2021-10-14 14:08:59 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.stmauricedelignon.fr/?p=9084 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 9066 [post_author] => 8 [post_date] => 2021-09-20 13:53:50 [post_date_gmt] => 2021-09-20 12:53:50 [post_content] => La vogue de Saint Maurice aura bien lieu Retrouvez le programme du week-end ci-dessus : [post_title] => Fête patronale [post_excerpt] => Fête patronale [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => fete-patronale-4 [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-09-20 13:54:17 [post_modified_gmt] => 2021-09-20 12:54:17 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.stmauricedelignon.fr/?p=9066 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 2 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 9084 [post_author] => 8 [post_date] => 2021-10-14 15:03:42 [post_date_gmt] => 2021-10-14 14:03:42 [post_content] =>
« Certains tenteront l’aventure, d’autres non, c’est certain ! ». Les mots sont de David Fournerie, directeur adjoint à la communauté de communes des Sucs en charge du projet. Entre deux passages de l’hélicoptère présent pour acheminer les matériaux, il révèle les mensurations de la grande passerelle en construction sur les terres de Saint-Maurice-de-Lignon et de Grazac. « Elle mesurera exactement 265 mètres de longueur et enjambera le Lignon sur un hauteur maxi de 63 mètres. Nous avons fait le choix d’utiliser du câble inox et galvanisé afin d’éviter un ajout de peinture. Ces matériaux ont l’avantage de ne nécessiter aucun entretien et pourront être réutilisés et valorisés en totalité par la suite par les générations futures ».
« Les notes de calculs font que vous pourrez tous monter sur la passerelle sans aucun problème. Mais l’idée des élus est tout de même que les randonneurs ressentent un effet "Whaou !". Donc, même si la structure est totalement fiable, sa traversée sera vraiment très impressionnante ». David Fournerie
Un technicien de l'entreprise CAN à l'œuvre sur la rive de Grazac. Photo par Nicolas Defay

Un « Stairway to heaven » à 1,5 millions d’euros

La réalisation de cette passerelle himalayenne, qui s’inscrit comme la plus importante de France, a été conceptualisée en 2019 et validée en 2020 par la Com Com des Sucs. Elle permettra de continuer la voie verte de la Via Fluvia dans le secteur de Villemont à Grazac pour rejoindre le domaine de Maubourg à Saint-Maurice-de-Lignon. 1,5 millions d’euros ont été nécessaires, financés par l’État, la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de la Haute-Loire, le FEDER (Fonds européen de développement régional) et la LEADER (Liaison Entre Action de Développement de l'Economie Rurale). Un belvédère (côté Saint-Maurice-de-Lignon), avec une flèche de 7 mètres au-dessus du vide, est également en projet. Les entreprises Sertec, Can et VLM en sont respectivement les maîtres d’œuvre et les constructeurs.
« Il est vrai que le passage sera renversant et il est conseillé, je pense, de ne pas avoir le vertige. Une fois achevé, je l’essaierai personnellement ». Alain Fournier, maire de Saint-Maurice-de-Lignon

Juste pour les randonneurs et les vététistes

« Ce sera un atout touristique incontestable, assure Alain Fournier, maire de Saint-Maurice-de-Lignon. Ici, aux pieds de la passerelle, on est à un kilomètre seulement de la voie verte Via Fluvia. Cela permettra de faire des circuits très sympas entre Yssingeaux, Grazac et Saint-Maurice. Et surtout extrêmement insolites ! » Seuls les marcheurs et les vététistes, vélo roulant sur le côté, pourront emprunter cet accès aérien. « Et surtout pas les motos ! », insiste le maire. À ses côtés, Jean-Paul Aulagnier, vice-président à la Com Com des Sucs et conseiller départemental dans le canton de Monistrol, rappelle l’importance du projet sur le développement touristique. « On va en profiter pour mettre à l’honneur le parc Maubourg. Le but est que les voitures stationnent à 2 km de la passerelle et que les gens s’y rendent à pied. Il y aura des airs de jeux et un parking délimité mis en place ».
« Notre but était de limiter l’impact du tourisme sur le milieu naturel. Pour ça, il fallait faire en sorte que les gens ne descendent pas dans les gorges du Lignon encore préservées. C’était ça l’objectif affiché de départ et non de battre des records ». David Fournerie
Jean-Paul Aulagnier (à gauche) et Alain Fournier. Photo par Nicolas Defay

Une course contre la montre pour utiliser l’hélicoptère

Pour les difficultés liées aux chantiers, David Fournerie cite la plus importante. « Nous n’avions pas d’accès direct sur le terrain. Il a donc fallu envisager l’héliportage. Mais pas n’importe comment ! D’une part, l’emploi d’un hélicoptère est très cher. D’autre part, il y a des règles à suivre au niveau du milieu naturel et surtout dans une zone classée Natura 2000. Pour respecter la faune et notamment les oiseaux, les rotations par les airs doivent se faire entre septembre et décembre dernier délai. Ceci est primordial pour ne pas générer de nuisances sur la nidification ».
L'hélicoptère en pleine rotation pour acheminer les matériaux. Photo par Nicolas Defay

La priorité de préserver au maximum l’environnement

Au jour de la conférence de presse ce mardi, David Fournerie indique que le chantier est dans les temps pour une livraison finale dans le courant du mois de février. « Aujourd’hui, les techniciens coulent le béton qui va maintenir les poteaux de la structure. Ensuite ce sera l’ancrage des tirants qui mesurent entre 12 et 13 mètres de long. » Il mentionne : « Ces tirants vont permettre un minimum d’impact sur l’environnement car la masse béton est, de ce fait, très limitée ».

« Il n’y a pas de point fragile sur une passerelle de ce type même en son épicentre »

À la question de savoir si la passerelle pourra supporter sans problème tous les utilisateurs, David Fournerie rassure : « Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas de point fragile sur une passerelle de ce type même en son épicentre. Les notes de calculs font que vous pourrez tous monter sur la passerelle sans aucun problème. Mais l’idée des élus est tout de même que les randonneurs ressentent un effet « Whaou ! ». Donc, même si la structure est totalement fiable, sa traversée sera vraiment très impressionnante ».
Découvrez « passerelle.WMV » de Zoom Haute Loire sur Vimeo. La vidéo est disponible et peut être vue depuis https://vimeo.com/631122052
  [post_title] => La Passerelle himalayenne la plus longue de France ... en Haute-Loire .... Mais surtout à St Maurice de Lignon [post_excerpt] => Une passerelle de 265m de long au-dessus des gorges du Lignon. La plus grande structure de ce type de tout l'Héxagone [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => passerelle-himalayenne-plus-longue-de-france-haute-loire-surtout-a-st-maurice-de-lignon [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2021-10-14 15:08:59 [post_modified_gmt] => 2021-10-14 14:08:59 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://www.stmauricedelignon.fr/?p=9084 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 404 [max_num_pages] => 202 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => 1 [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_embed] => [is_paged] => [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => fd977b6c5e3b9b3ce3d08027d0843057 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) )

Créez votre compte !

Profitez de tous les eServices en créant votre compte citoyen sur le site de Saint-Maurice de Lignon.

Bulletin municipal January 2021